Maison Charbonneau multiforme

Maison Charbonneau multiforme

P1080570A

Informations

# de chemin ou rue
3722
Rue
Saint-Joseph
Ville
Orléans
Province
ON

Ouest 2é toit en croupe, est 1é toit plat

Propriétaires anciens, récents et actuels Cette maison est située sur une ferme qui a appartenu à Ménézippe Charbonneau, originaire de Lefaivre en Ontario, dès 1909. En 1917, Ménézippe déménage au village d’Orléans et c’est son fils unique Arthur, époux d’Aurore Pariseau, qui prend la relève. Le fils aîné d’Arthur, Alphonse, épouse Lucille Brisebois d’Orléans le 22 juin 1943, et en 1944, se construit une maison sur la partie détachée du lot 31 qui est située au sud du boulevard Saint-Joseph.

Valeur conceptuelle ou physique (description de chaque structure, les matériaux, tout ce qui est hors de l’ordinaire ou rare, surtout en architecture)

Jolie petite maison, style cottage anglais, à un étage et demi avec toit en croupe garni d’une lucarne et comprenant une rallonge avec toit plat. La partie supérieure des murs extérieurs est recouverte en stuc blanc et le bas est une imitation de pierres naturelles. Le garage détaché est de même style que la maison sauf qu’il n’y a pas de lucarne. Le côté gauche du garage permet de garer une voiture tandis que le côté droit est une remise.

Édifices sur le site n’ayant peu de valeur patrimoniale  

Aucun

Valeur historique ou associative (Résumé historique ou références donnant les détails)

Cette maison fut l’une des premières construites dans le flanc de la côte menant au plateau élevé qui plus tard devint Fallingbrook. La propriété possède 300 cents pieds de front dont l’entrée donne directement sur le boulevard Saint-Joseph. Une boîte aux lettres près de la haie d’arbustes sur la devanture démontre bien que cette propriété était située dans une zone rurale. Elle faisait partie de la ferme sur laquelle on a fait pousser du lin, culture qui devait mousser l’économie d’Orléans.

Valeur contextuelle Ses environs – (description d’un paysage culturel, un point de repère (culturel ou naturel))

Cette propriété est considérée faire partie du développement Fallingbrook, un cartier huppé de la région. Une couronne d’arbres matures marque la fin des terrains détachés des lots 24 à 37 qui débordent au sud du boulevard Saint-Joseph à l’est du village d’Orléans dans le canton de Cumberland.

Comité des sites patrimoniaux : Colette Côté, Guy Legault, Françoise Miller

Auteure : Colette Côté (mars 2019)

Photos

Documents disponibles

Rétroaction

Avez-vous des changements ou des renseignements à nous proposer pour ce site patrimonial?

Merci à nos principaux bailleurs de fonds
Ottawa
Bibliothèque et Archives Canada
Développement économique Canada
Assemblée de la francophonie de l'Ontario
Route Champlain
Société économique de l'Ontario
Fondation Trillium de l'Ontario
NCC
Commission de la capitale nationale