Ferme Boyer/Perrault

Ferme Boyer/Perrault

ferme perrault1915

Informations

# de chemin ou rue
1502
Rue
Boyer
Ville
Orléans
Province
ON

Type d’édifice/structure/objet – Maison de ferme et vieille remise

Propriétaires anciens, récents et actuels – Henry Munroe et son épouse avaient acheté tout le lot 5 de la Couronne en octobre 1803. S’en est suivie, la vente de ce terrain à plusieurs propriétaires dont Joseph Vézina et son épouse, la compagnie G.B.L. Fellows, Sheriff Fraser, Hugh Wilson, Peter A. Eigleson, Charlotte F.A. Lane pour enfin être acheté par les frères Robert et Georges Wilson, qui a leur tour vendirent la partie est, 100 acres, de cette propriété à Joseph Boyer, père et fils, en 1883. (Référence : liste des propriétaires, registre de Gloucester.) À une date ultérieure, la partie sud‑est, 50 acres, sera vendue à Paul Boyer. (Voir site CN01 – 1898, Cour Chaîne.) En septembre 1901, cette terre est vendue comme suit : 3 acres de la partie nord, à Louis Brisebois et 97 acres à Louis Perrault, fils, époux de Mary Ellen Holden qui, suite au décès de son époux, louera la propriété à plusieurs locataires dont un dénommé Desjardins qui élèvera sa famille dans cette petite maison. En février 1949, la succession de Mary Ellen, décédée sans testament, sera vendue à Alexandre Glaude de Cyrville, qui à son tour subdivisera la propriété en lots tout le long du chemin Boyer. Mme Rollande Glaude devenue veuve se fit construire une belle maison moderne plus près du chemin Boyer. (Voir photo.)

Valeur conceptuelle ou physique (description de chaque structure, les matériaux, tout ce qui est hors de l’ordinaire ou rare, surtout en architecture)

La première maison d’un étage et demie était construite en bois, style maison allumette, avec toit à deux versants recouvert de bardeaux. Nos sources d’information ne fournissent pas le nom de ceux qui ont construit la maison. Toutefois, nous présumons qu’il s’agit de Louis Perrault puisque la maison de Louis Perrault, père, située à l’angle des chemins Renaud et Navan était identique.

Édifices sur le site n’ayant peu de valeur patrimoniale   

Aucun

Valeur historique ou associative (Résumé historique ou références donnant les détails)

Cette propriété fut défrichée par la compagnie G.B.L. Fellows reconnue pour avoir fait la coupe du bois de plusieurs propriétés à Orléans. Joseph Boyer, père et fils, exploitèrent cette ferme pendant 18 ans et ont été les instigateurs du chemin Boyer, premier chemin reliant le chemin Innes, autrefois le rang St‑François, et le chemin Montréal. En 1901, Louis Perrault se porte acquéreur pour s’y établir et élever sa famille. Louis avait épousé Mary Ellen Holden à Orléans le 12 février 1907 et eurent cinq filles dont Lyla (Côté) et Myrtle, deux enseignantes qui ont enseigné respectivement à Dolman Ridge (au sud de Blackburn), et à l’école Saint-Joseph d’Orléans.

Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, le gouvernement canadien avait érigé un poste de radio sur le site le plus élevé le long du chemin Boyer. Ce poste de radio (Army Signal Station) fut en opération jusqu’à l’introduction des communications plus modernes.

Valeur contextuelle Ses environs – (description d’un paysage culturel, un point de repère (culturel ou naturel))

Cette terre boisée fut défrichée pour devenir une terre agricole et une région urbaine. Aujourd’hui, le chemin Boyer est une artère importante d’Orléans puisqu’elle est traversée par les boulevards Jeanne‑d’Arc et Saint‑Joseph, et par ce fait même, facilite la circulation automobile nord-sud et est-ouest.

Photos

Documents disponibles

Rétroaction

Avez-vous des changements ou des renseignements à nous proposer pour ce site patrimonial?

Merci à nos principaux bailleurs de fonds
Ottawa
Bibliothèque et Archives Canada
Développement économique Canada
Assemblée de la francophonie de l'Ontario
Route Champlain
Société économique de l'Ontario
Fondation Trillium de l'Ontario
NCC
Commission de la capitale nationale