CCN Ferme McNeely

CCN Ferme McNeely

mcneeley1-e1473873655151

Informations

# de chemin ou rue
1682
Rue
Saint-Joseph
Ville
Orléans
Province
ON

Maison 1½é deux lucarnes, dém. Grandes granges

Les McNeely d’Orléans

Thomas Arthur McNeely a acquis le lot 8 de la première concession de la rivière Outaouais dans le canton de Gloucester en 1918, ayant vendu sa ferme de Manotick.  Il était marié à Margaret Sheehan de Old Chelsea sur la rivière Gatineau.  Ils avaient alors 6 enfants : Vincent, Raymond, Veronica, Loretta, Arthur et John.  Veronica, dont nous reparlerons bientôt, nous a laissé l’anecdote qu’elle a voyagé de Manotick à Orléans sur le tas de choses amassés sur le wagon de déménagement.  Elle avait 6 ans.

Étant catholiques de souche irlandaise, ils se sont joint à la paroisse de St-Joseph d’Orléans où 5 autres de leurs enfants ont été baptisés, le dernier en 1930 : Hilda, Leo, Gertrude, May et Martin.

D’abord fermier comme beaucoup d’autres autour d’Orléans, Thomas Arthur est devenu marchand de chevaux.  Son fils, Leo, nous raconte que c’est Madame McNeely et ses enfants qui s’occupaient des travaux de la ferme dans l’absence du père, qui voyageait partout. Leo et son frère Arthur y ont établi un centre d’équitation. Ce sont eux qui ont hérité de la ferme en 1960;  Leo ne s’est jamais marié; Arthur a marié Jeanine Monette en 1948.  La ferme fut connu sous le nom de Golden Valley Farms. La Commission de la Capitale Nationale a éventuellement acquis cette ferme dans l’enceinte de la zone verte qui entoure la ville d’Ottawa.

Veronica McNeely, fille de Thomas Arthur,  avait voulu devenir une Soeur grise de la croix;  leur communauté avoisinait la ferme McNeely.  Mais elle ne pouvait pas maitriser la langue française.  Les sœurs d’Orléans lui ont recommandé de se présenter aux chez les Sœurs grises de Pembroke, communauté anglophone connue sous le nom de Grey Sisters of the Immaculate Conception.   maison mère de langue anglaise.  Donc un jour d’hiver son frère Vincent et son cousin par mariage, Michael Stackpole, l’ont conduite en auto jusqu’à Pembroke, où elle est restée.  Elle a servi en plusieurs capacités dans la province et a pris sa retraite à Pembroke.

L’oncle de Thomas Arthur McNeely, Francis McNeely (marié à Kate Lafontaine de Rockland) s’était établi à l’est de Cumberland en 1898 et les deux se rendaient visite.  Francis est le grand-père du député provincial d’Orléans-Gloucester, M. Philip McNeely.  Les McNeely de Cumberland ont joué un rôle actif dans le ré-établissement d’une paroisse catholique à Cumberland (St. Marguerite Mary).

[Soumis par Gérard Boyer, membre de la SFOPHO et arrière petit-fils de Francis McNeely]

Photos

Documents disponibles

Rétroaction

Avez-vous des changements ou des renseignements à nous proposer pour ce site patrimonial?

Merci à nos principaux bailleurs de fonds
Ottawa
Bibliothèque et Archives Canada
Développement économique Canada
Assemblée de la francophonie de l'Ontario
Route Champlain
Société économique de l'Ontario
Fondation Trillium de l'Ontario
NCC
Commission de la capitale nationale