CCN Ferme Dagg

CCN Ferme Dagg

Ferme Dagg2

Informations

# de chemin ou rue
2769
Rue
Navan
Ville
Orléans
Province
ON

Maison néo-gothique et vieille grange. DÉM.

Type d’édifice/structure/objet – Maison de ferme et vieille grange – démolies

Propriétaires anciens, récents et actuels – En 1811, William Lee achète de la Couronne 400 acres de terre à défricher. En 1827, William Lee s’associe à George King et Henry Lee. (S’agissait-il des membres de la famille?) En 1852, Henry Lee vend 100 acres de son terrain à Richard Dagg et un autre terrain de 100 acres à John Dagg.

En 1862, Richard Dagg vend une acre de terre pour la construction d’une école, et en 1880, il donne une autre acre de terre à « The Incorporated Synod of the Diocese of Ontario » pour la construction d’une église.

Le dernier membre de la famille Dagg qui fut propriétaire d’une partie des 400 acres, fut Thomas Dagg en 1902. Au cours des années, parmi les personnes qui devinrent propriétaires d’une parcelle du lot 8, nous retrouvons, entre autres, Georges Wilson, Joshua Bradley, Georgiana Séguin, Michel Cléroux ainsi que Benjamin Bergeron.

Valeur conceptuelle ou physique (description de chaque structure, les matériaux, tout ce qui est hors de l’ordinaire ou rare, surtout en architecture)

Maison de ferme à un étage et demi de style néo-gothique victorien, un plan en L avec la présence d’un pignon-façade en saillie et le recours d’une lucarne interrompant l’avant-toit. Une grande galerie recouverte et soutenue par des poteaux accueillait les visiteurs à l’avant de la maison. Le toit de cette galerie qui embrassait les murs en L, possédaient eux aussi leur petite lucarne avec fronton simple vis-à-vis des entrées. Les murs extérieurs étaient recouverts de briques et le toit était de tôle. Les fenêtres à carreaux avec chambranle en bois ainsi que les portes étaient couronnées d’un arc d’ogive.

La vielle grange était de bois avec un toit à deux versants recouvert de tôle bardeaux.

Édifices sur le site n’ayant peu de valeur patrimoniale

Aucun

Valeur historique ou associative (Résumé historique ou références donnant les détails)

Les membres de la famille Dagg ont contribué au développement de la région en siégeant sur les conseils scolaires pour l’école de Gloucester, Numéro 21, en participant à l’établissement de la paroisse « St Mary the Virgin », une église anglicane et son cimetière, qui a ouvert ses portes en septembre 1879, sans oublier le maintien d’une ferme qui aurait pu faire l’envie de bien des résidents du coin. La paroisse St Mary desservait les familles anglophones et anglicanes de la région.

Valeur contextuelle Ses environs – (description d’un paysage culturel, un point de repère (culturel ou naturel))

En un premier temps, leur ferme et ses environs étaient connus sous le nom de « Dagg’s Settlement » et plus tard, sous le nom de « Daggville » avant que le député Blackburn obtienne un pont sur le ruisseau Green et que cette région devienne Blackburn Hamlet.

Une propriété rurale devenue urbaine presque aux angles de chemins très passants et adjacents à des développements tels Bradley Estates et Chapel Hill Sud.

Photos

Documents disponibles

Rétroaction

Avez-vous des changements ou des renseignements à nous proposer pour ce site patrimonial?

Merci à nos principaux bailleurs de fonds
Ottawa
Bibliothèque et Archives Canada
Développement économique Canada
Assemblée de la francophonie de l'Ontario
Route Champlain
Société économique de l'Ontario
Fondation Trillium de l'Ontario
NCC
Commission de la capitale nationale